25-04-2011

Le message de l’Islam, son universalité et son objectif :

Allah Exalté a envoyé Muhammad (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) avec une religion primordiale indulgente et une loi religieuse universelle qui garantissent aux gens une vie honorable distinguée et les conduisent aux plus haut degrés de l’ascension et de la perfection.

En effet, le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a pu, pendant vingt-trois années environ réservées à l’appel des gens pour adorer Allah Exalté, accomplir sa mission en faisant connaître la religion et en assemblant les gens autour de son credo.

 

L’universalité du message

L’Islam n’était pas un message circonstanciel limité à une génération donnée ou un groupe donné comme l’avait été les messages divins précédents mais plutôt un message universel destiné à tous les humains jusqu’à ce que Allah Exalté hérite la terre et ce qu’elle porte. C’est dire qu’il n’est pas réservé exclusivement à un pays particulier ni à une période donnée.

Allah Exalté (le plus haut) dit :

« Qu’on exalte la Bénédiction de Celui qui a fait descendre le Livre de Discernement sur Son serviteur, afin qu’il soit un avertisseur à l’univers. » [Sourate La Distinction (25) verset 1].

II dit également :

« Et Nous ne t’avons envoyé qu’en tant qu’annonciateur et avertisseur pour toute l’humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas. » [Sourate Saba (34) verset 28].

Il a dit encore :

« Dis: ‹O hommes! Je suis pour vous tous le Messager d’Allah, à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui. Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Allah, en Son messager, le Prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés›. »

[Sourate Al A’raf (7) verset 158].

II est rapporté dans un hadith authentique que le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Tout Prophète fut envoyé spécifiquement à son peuple, quant à moi, je suis envoyé à toutes les races, les rouges aussi bien que les noires. »

Ce qui affirme l’universalité de ce message ainsi que son caractère général c’est:

 

1 - Rien dans ce message n’est difficile à admettre et à y croire par les gens ou qui puisse être contraignant pour eux dans l’application. Allah Exalté (le plus haut) dit :

« Allah Exalté n’impose à aucune âme une charge supérieure à ses forces. ») [Sourate La Vache (2)  verset 287].

II dit également : « Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous. » [Sourate  La Vache (2) verset 185].

Puis aussi :

« Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion. » [Sourate Le Pèlerinage (22) verset 78].

Dans le Sahih d’Al Boukhari, il est rapporté d’après Abou Sa’id Al Maqbari que le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

« Cette religion est l’aisance même, quiconque la rends difficile sera vaincu par elle. ». Dans Nous trouvons également dans le Sahih Mouslim que le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui)  a dit :

« La religion la plus chère à Allah Exalté, c’est la religion primordiale pleine d’indulgence ».

 

2 - Tout ce qui ne change pas avec le temps et l’espace comme les dogmes et les cultes, est clairement détaillé dans les Textes et explicité par le contexte de sorte que personne ne puisse le remanier ou le changer. Quant à ce qui change avec le temps et l’espace comme les intérêts civils et les questions de politique et de guerre, il est donné globalement pour qu’il s’accorde avec les intérêts des hommes à toutes les époques et que les dirigeants s’en inspirent dans l’application du droit et l’accomplissement de la justice.

 

3  - Tout ce que renferme ce message comme précepte vise à sauvegarder la religion et la préservation des âmes, des esprits, des descendances et des biens. Il est évident alors que tout ceci s’harmonise avec les instincts, s’accorde avec les esprits, s’adapte au progrès et convient en tout temps et tout lieu. Allah Exalté (le plus haut) dit :

« Dis: ‹Qui a interdit la parure d’Allah, qu’Il a produite pour Ses serviteurs, ainsi que les bonnes nourritures?› Dis: ‹Elles sont destinées à ceux qui ont la foi, dans cette vie, et exclusivement à eux au Jour de la Résurrection.› Ainsi exposons-Nous clairement les versets pour les gens qui savent. Dis: ‹Mon Seigneur n’a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l’agression sans droit et d’associer à Allah ce dont Il n’a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Allah ce que vous ne savez pas›. » [Sourate Al A'raf (7) versets 32-33].

Le Très Haut a dit également :

« Et prescris pour nous le bien ici-bas ainsi que dans l’au-delà. Nous voilà revenus vers Toi, repentis.› Et (Allah) dit: ‹Je ferai que Mon châtiment atteigne qui Je veux. Et Ma miséricorde embrasse toute chose. Je la prescrirai à ceux qui (Me) craignent, acquittent la Zakat, et ont foi en Nos signes. Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu’ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l’Injil. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ٍte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui; ceux-là seront les gagnants. » [Sourate Al A’raf (7) versets 156-157].

 

L’objectif du message

L’objectif auquel vise le message de l’Islam c’est la purification des âmes par la connaissance d’Allah Exalté et par Son adoration, le renforcement des liens humains et leur établissement à base d’amour, de compassion, de fraternité, d’égalité et de justice, de cette manière l’homme peut vivre heureux dans le monde ici-bas et dans l’au-delà. Allah Exalté (qu’Il soit glorifié) dit :

« C’est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils étaient auparavant dans un égarement évident. » [Sourate Le Vendredi (62) verset 2].

II a dit également :

« Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers» [Sourate Les Prophètes (21) verset 107].

Le Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

« Je suis une miséricorde offerte à l’humanité ».

 

La législation islamique ou le Fiqh

La législation islamique est l’un des aspects importants que le message de l’Islam a disposé. Elle représente son aspect érudit. Or la législation religieuse pure – comme les prescriptions des adorations par exemple – n’avait comme origine que la révélation d’Allah Exalté à Son Messager (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui), consignée dans le Livre Saint, par la Sunna – Tradition Prophétique – ou par l’Ijtihad (raisonnement analogique). La mission du Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) ne dépassait pas les limites de la diffusion et de l’explication :

« Et il ne prononce rien sous l’effet de la passion; ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée. » [Sourate L'Etoile (53) versets 3-4].

Quant à la législation des affaires terrestres comme les questions judiciaires, politiques et militaires, le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a reçu l’ordre de recourir à la consultation à ce propos. Il changeait son opinion pour admettre celle de ses compagnons comme cela s’est passé lors des deux expéditions de Badr et de Ouhoud. De même ses compagnons (qu’Allah soit satisfait d’eux) se reféraient à lui (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) pour lui demander à propos de ce qu’ils ignoraient, l’interroger à propos de ce qui leur échappaient tout en exposant ce qu’ils avaient assimilé. Tantôt il leur sanctionnait ce qu’ils avaient compris, tantôt il leur montrait leur erreur. Les règles générales que l’Islam a disposées pour que les musulmans s’en éclairent sont:

 

1 – L’interdiction de s’enquérir sur les événements avant qu’ils ne se produisent :

Allah Exalté a dit:

« O les croyants! Ne posez pas de questions sur des choses qui, si elles vous étaient divulguées, vous mécontenteraient. Et si vous posez des questions à leur sujet, pendant que le Coran est révélé, elles vous seront divulguées. Allah vous a pardonné cela. Et Allah est Pardonneur et Indulgent. » [Sourate La Table servie (5) verset 101].

Dans un hadith, le Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a interdit de s’interroger sur les questions fictives.

 

2  – Éviter de se poser trop de questions et d’avoir des problèmes inexplicables :

Le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a rapporté dans un hadith:

« Allah Exalté abhorre les commérages, le fait de poser beaucoup de questions et de dissiper l’argent. » 

Le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

« Allah Exalté vous a imposé des obligations, ne les négligez pas, II a mis des limites, ne les dépassez pas. Il a rendu certaines choses illicites, ne violez pas ces interdits, II s’est abstenu de se prononcer sur d’autres par miséricorde pour vous et non par oubli alors ne les recherchez pas. »

De même, il (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

« L’homme le plus criminel, c’est celui qui pose des questions sur une chose qui est licite de manière qu’elle devienne illicite à cause de sa question ».

 

3 – Éviter le désaccord et la divergence en matière de la religion :

Allah Exalté a dit :

« Cette communauté, la votre, est une seule communauté. » [Sourate Les Croyants (23) verset 52].

Il dit également :

« Et cramponnez-vous tous ensemble au ‹Habl› (câble) d’Allah et ne soyez pas divisés » [Sourate La Famille d'Imran (3) verset 103].

« Et obéissez à Allah et à Son messager; et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force. » [Sourate Le Butin (8) verset 46].

Allah Exalté (Le Très Haut) dit encore :

« Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux- là tu n’es responsable en rien: leur sort ne dépend que d’Allah. » [Sourate Le Bétail (6) verset 159].

Il Exalté dit également :

« Parmi ceux qui ont divisé leur religion et sont devenus des sectes, chaque parti exultant de ce qu’il détenait. » [Sourate Les Romains (30) verset 32].

« Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment. » [Sourate La Famille d'Imran (3) verset 105].

 

4 – Ramener les questions de désaccord au livre d’Allah Exalté et à la tradition prophétique:

Conformément à ce que Allah Exalté dit :

« Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah et au Messager. » [Sourate Les Femmes (4) verset 59].

« Sur toutes vos divergences, le jugement appartient à Allah. » [Sourate La Consultation (42) verset 10].

Tout ceci parce que la religion est expliquée en détail dans le livre.

Comme le dit Allah Exalté :

« Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu’un guide. » [Sourate Les Abeilles (16) verset 89].

« Nous n’avons rien omis d’écrire dans le Livre. » [Sourate Le Bétail (6) verset 38].

La pratique de la tradition prophétique l’a bien démontré : Allah Exalté dit :

« Nous avons fait descendre le Coran, pour que tu exposes clairement aux gens ce qu’on a fait descendre pour eux et afin qu’ils réfléchissent » [Sourate Les Abeilles (16) verset 44].

Allah Exalté dit encore :

« Nous avons fait descendre vers toi le Livre avec la vérité, pour que tu juges entre les gens, selon ce qu’Allah t’a appris. » [Sourate Les Femmes (4) verset 105].

Ainsi Son ordre est accompli, et Ses caractères sont éclaircis. Allah Exalté le Très Haut dit :

« Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous. » [Sourate La Table Servie (5) verset 3]

Tandis que les questions religieuses ont été éclairées de cette manière, et tant que la référence au cas de jugement est connue, alors les désaccords et les différences n’ont aucun sens et perdent leur raison d’existence.

Allah Exalté Le Très Haut a dit :

« Et ceux qui s’opposent au sujet du Livre sont dans une profonde divergence. » [Sourate La Vache (2) verset 172]

Il a dit également :

« Non!… Par ton Seigneur! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se soumettent complètement [à ta sentence]. » [Sourate Les Femmes (2) verset 65]

En accord avec ces règles générales; les compagnons et ceux qui leur ont succédé, ne sont pas entrés en désaccord entre eux sauf pour quelques questions mineures qui ont été recensées. Ce désaccord est dû, en fait, à la différence dans leur interprétation des textes et au fait que les uns étaient plus informés que les autres.

A leur tour, Les Imams des quatre doctrines juridiques ont suivi,,en général, les traditions de leurs prédécesseurs, mais certains d’entre eux ont été plus proches de la Sunna comme les gens du Hijaz, réputés pour le nombre élevé de leurs traditionnistes et d’autres étaient plus enclins à l’opinion comme les Irakiens qui comptaient moins de traditionnistes dans leurs rangs à cause de la distance qui les séparaient de la terre de la révélation.

Ces Imams ont déployé tous leurs efforts pour faire connaître cette religion aux gens, les guider selon Ses ordres et les mettre sur la bonne voie. Ils interdisaient aux gens de les imiter aveuglement et leur disent : « Personne n’a le droit de dire ce que nous disons s’il ne connaît pas nos preuves ». Ils ont déclaré que leur propre doctrine se basaient sur les hadiths authentiques, non pas parce qu’ils voulaient imiter le Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) mais leurs intentions était d’aider les gens à bien comprendre les ordres et les prescriptions d’Allah Exalté.

Mais les gens venus après eux se sont relâchés en matière de religion. Les bonnes décisions et les volontés se sont affaiblies et l’instinct du mimétisme et de l’imitation a touché les âmes. Chaque groupe s’est contenté d’une doctrine particulière qui faisait la base de ses opinions et vers laquelle il s’est projeté pour les puiser. Rien ne l’a empêché d’être fanatique en la défendant. Il est prêt à sacrifier ses forces pour la soutenir. Les paroles de son Imam ont pris la place de celles du Législateur en s’interdisant même d’annoncer, pour une question, un jugement qui se contredit avec les déductions de son Imam, cette confiance était tellement exagérée de sorte qu’elle est devenue aveugle, ce qui a poussée Al Karkhy à dire: «Tout

Verset ou hadith qui contredit l’avis de nos Imams, est, soit manipulé par interprétation, soit abrogé ».

A cause de l’imitation et le fanatisme pour les doctrines, la communauté a perdu la bonne voie tracée par le Livre et la Sunna. On parla, alors, de fermer la porte de la jurisprudence (Al Ijtihad). La législation est devenue les paroles des juristes (des Imams) et les paroles des Imams sont devenues la législation et toute personne qui se détourne des paroles des juristes est considérée comme innovateur dont les propos ne sont pas dignes de confiance et ses jugements sont invalides. Il faut mentionner que ce qui avait favorisé la propagation de cet esprit défaitiste était l’attitude des gouverneurs et des riches en fondant des écoles consacrés à l’enseignement d’une ou de plusieurs doctrines particulières. Cette attitude a encouragé l’adhésion à ces doctrines et de même favoriser la négligence de la jurisprudence (l’Ijtihad) et cela pour sauvegarder les bourses et les biens alloués pour eux à ce propos. Abou Zar’a a interrogé son Cheikh Al Balqiny en ces termes: « Pourquoi ce manque de la part du Cheikh Taqiy-Uddin-Assubky en deçà de la jurisprudence tandis qu’il possède toutes les qualités nécessaires ?». Al Balqiny a gardé le silence; Et Abou Zar’a a ajouté: « A mon avis, se sont les fonctions limités aux juristes des quatre doctrines, qui ont provoqué cette abstention, car quiconque s’en éloignerait, n’aura rien et sera privé de magistrature, les gens cesseront de demander son jugement et il sera taxé d’innovateur». Al Balqiny a souri et approuvé son avis.

A cause du fait de s’abandonner à l’imitation, de la perte de la bonne voie du Livre et de la Sunna et de la menace de la fermeture de la porte de la jurisprudence, la communauté a connu le pire des malheurs et des épreuves et s’est jetée dans le trou du lézard contre lequel le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) avait pourtant mis en garde sa communauté.

Il en résulte que la communauté s’est désagrégée en une multitude de sectes et de partis au point qu’on s’est mis en désaccord sur la permission du mariage d’une Hanafite avec un Shafi’ite, certains ont dit qu’un tel mariage est invalide car cette Hanafite doute de sa foi. D’autres ont dit qu’il est valable par analogie avec le statut d’une femme des gens du livre. Les autres résultats furent la multiplication des innovations, la disparition des traces des traditions prophétiques authentiques, la liturgie de la pensée, l’arrêt de l’activité et la perte de l’indépendance de l’esprit scientifique. Ce qui a mené à la faiblesse de l’identité de la communauté, l’a privé de la production et a empêché son redressement et sa renaissance. Cela a ouvert des brèches, par lesquelles des intrus se sont hissés jusqu’au cœur de l’Islam.

Des années ont passées, des siècles ont découlés et de temps en temps Allah Exalté accorda à cette nation un savant pour renouveler sa foi, la réveiller de son sommeil et l’orienter vers la bonne voie mais dès qu’elle commença à s’éveiller elle retourna de nouveau à son état et elle s’enfonça de plus en plus dans une plus profonde torpeur.

En fin du compte, la législation islamique par laquelle Allah Exalté a organisé la vie de tous les hommes et la leur a octroyée comme une arme par laquelle ils assuraient leur existence et préparaient leur vie future, elle s’est retrouvée dans un incomparable abîme, jetée dans un gouffre béant. Le fait de travailler sur elle est devenu une corruption pour le cœur et l’esprit et une perte de temps qui ne servait plus à rien dans la religion d’Allah Exalté ni n’organisait la vie des gens.

Voici un exemple de ce qu’écrivirent certains juristes tardifs: « Pour définir la location Ibn ‘Arafa a dit: C’est la vente de profit de ce qui est transportable, à l’exception des navires et des animaux, On ne garantie pas ses dommages par une compensation qui n’en découle pas. Il suffit que cette vente se fractionne pour qu’une part en soit amputée ». L’un de ses élèves a protesté contre l’utilisation du mot «part» qui ne convient pas avec la concision et qu’il n’est pas nécessaire de le mentionner.

Le Cheikh [Ibn 'Arafa] a gardé le silence pendant deux jours puis il a répondu par des propos inutiles. La législation a gardé cette limite, les ‘Ulémas sont restés attacher aux textes, accablés par les commentaires marginaux avec tout ce qu’ils comprennent d’opinions, d’objections, et d’énigmes et toutes les constatations faites à ce propos; jusqu’à l’arrivé du jour où l’Europe s’est jetée sur l’Orient pour l’attaquer. Réveillé par ces coups, l’Orient tourna ses regards à droite et à gauche et se trouva en retard par rapport aux civilisations mondiales qui avaient avancées à pas de géant. Il se vit figé, pendant que la caravane était toujours en marche, alors il affronta un nouveau monde plein de vivacité, de force et de progression. Toutefois émerveillé et interpellé par cette situation, ceux qui s’étaient détournés de leur histoire, avaient abandonné leurs ancêtres et oublié leur religion et leurs traditions, commencèrent à crier: « O Orientaux ! Voici l’Europe ! Suivez ses pas, imitez-la dans le bien et le mal, dans sa foi et dans sa crédulité, avec tout ce qu’elle a de bon et d’amer ». Quant à ceux qui avaient l’esprit figé, leur attitude était passive, ils n’ont pas cessé d’user des formules revendiquant l’unicité d’Allah se repliant sur eux même et s’occupant de leur vie privée. Cela était de nouveau une autre preuve pour les illuminés vaniteux qui prétendent que la législation islamique ne peut pas suivre le progrès et s’accorder avec l’évolution. Ainsi, et comme résultat inévitable, le droit étranger intrus est parvenu à envahir la vie orientale bien qu’il soit incompatible avec sa religion, ses coutumes et ses traditions. L’hégémonisme des pratiques et des modes européennes a envahi les domiciles, les espaces publics, les clubs, les écoles et les collèges, sa vague a tout dominé et n’a laissé rien échapper devant elle, à tel point que l’orient risque d’oublier sa religion et ses traditions, et rompre les liens entre son présent et son passé; heureusement la terre ne sera jamais privée d’un Imam savant qui se dresse pour l’amour d’Allah Exalté. C’est ainsi que des réformateurs se sont dressés pour conseiller ces hommes égarés et trompés par les occidentaux et leur dire: Prenez garde et cessez votre propagande, car la perversion morale des occidentaux va les amener à la fin du compte dans la pire des chutes. En effet tant qu’ils ne corrigent pas leur nature et leur attitude par la foi authentique et n’ajustent pas leurs penchants naturels par les idéals moraux, leurs sciences va devenir des instruments de destruction et leur progrès civil va se transformer en feu qui va les brûler et les éliminer définitivement. « N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi avec les Aad [avec] Iram, [la cité] à la colonne remarquable, dont jamais pareille ne fut construite parmi les villes? Et avec les Tamud qui taillaient le rocher dans la vallée? Ainsi qu’avec Pharaon, l’homme aux épieux? Tous, étaient des gens qui transgressaient dans [leurs] pays, et y avaient commis beaucoup de désordre. Donc, ton Seigneur déversa sur eux un fouet du châtiment.  Car ton Seigneur demeure aux aguets. » [Sourate L’Aube (89) versets 6 à 14]

Puis ils s’adressent aux hommes figés en leur disant : «Voici la bonne source et la noble guidance, la source du Livre et la guidance de la Sunna, tirez d’elles votre religion et transmettez aux autres cette bonne nouvelle. Ainsi, par vous, ce monde égaré trouvera son guide et grâce à vous, l’humanité malheureuse retrouvera le bonheur Allah Exalté dit :

« En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment. » [Sourate Les Coalisés (33) verset 21]

Par La Grâce d’Allah Exalté, des hommes nobles et pieux ont répondu à l’appel, des cœurs sincères l’ont reçu et des jeunes l’ont embrassé et lui ont voué tout ce qu’ils avaient de cher d’argent et d’âme.

Est-ce que Allah Exalté a permis à Sa lumière d’éclairer à nouveau la terre ? Est-ce que l’homme veut vivre une vie digne dominée par la foi, l’amour, la perfection et la justice ? C’est ce que témoignent les versets suivants :

« C’est Lui qui a envoyé Son messager avec la guidée et la religion de vérité [l'Islam] pour la faire triompher sur toute autre religion. Allah suffit comme témoin. » [Sourate La Victoire Eclatante (48) verset 28]

« Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela (le Coran), la Vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose ? » [Sourate Les Versets Détaillés (41) verset 53]

 

 

 

La Pureté Rituelle

(Elle est ou bien physique comme la purification avec l’eau ou bien sèche par le sable (Tayammum) tel que cela est considéré par la légis­lation)

 

L’eau et ses types

Le premier type d’eau: L’eau en général

Elle est considérée comme pure c’est-à-dire qu’elle est pure en elle même et purifiante [elle purifie ce qu'elle touche]

Les différents types d’eau :

1 – L’eau de pluie, la neige et la grêle car Allah Exalté a dit :

« Et du ciel Il fit descendre de l’eau sur vous afin de vous en purifier. » [Sourate Le Butin (8) verset 11]

II dit également :

« Nous fîmes descendre du ciel une eau pure et purifiante. » [Sourate Le Discernement (25) verset 48]

De même Abou Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui) a rapporté que le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) gardait le silence (pour une courte durée) entre le premier Takbir et la récitation du coran. Je lui ai demandé pourquoi il faisait cette pause et il m’a dit :

« J’invoque Allah Exalté par ces mots: « O mon Seigneur, éloigne entre moi et mes péchés comme Tu as éloigné entre l’Est et l’Ouest, O mon Seigneur purifie-moi de mes péchés comme on nettoie le linge blanc de la saleté, O mon Seigneur, lave-moi de mes péchés avec de l’eau, de la neige et de la grêle. » rapporté par Al Jama’a sauf Tirmidhi.

 

2 – L’eau de mer, à cause du hadith rapporté par Abou Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui) qui a dit : « Un homme a demandé au Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) : « Ô, Messager d’Allah Exalté, chaque fois que nous nous embarquons nous emportons un peu d’eau. Si nous l’utilisons pour faire les ablutions nous serons menacé par la soif, pouvons nous nous servir de l’eau de mer pour nos ablutions ?». Le Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) lui a répondu :

« Son eau est purifiante et ses animaux morts sont licites [à manger]. » Les cinq ont rapporté ce hadith. Tirmidhi a dit: «Ce hadith est bon et authentique, J’ai interrogé Muhammad Ibn Isma’il Al Boukhari à ce propos il a dit: « c’est un hadith authentique».

 

3  – L’eau de la source de ZamZam, à cause du Hadith rapporté par ‘Ali (qu’Allah soit satisfait de lui) qui a dit : « Le Messager d’Allah Exalté (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a demandé un seau plein d’eau de ZamZam. Il a utilisé cette eau pour boire et faire ses ablutions ». Ce hadith est rapporté par Ahmad.

 

4 – L’eau changeante par stagnation à cause de son lieu d’existence ou son contact avec des matières souvent attachées à lui comme la mousse ou les feuilles d’arbres. Les Ulémas se sont mis d’accord sur le fait que ce genre appartient à la catégorie de l’eau en général.

Le principe de base, de ce sujet, est de considérer comme purifiante toute eau, qui n’est pas particularisée par une qualité spéciale. Allah Exalté - Le Très Haut – a dit :

« Et que vous ne trouviez pas d’eau, alors recourez à la terre pure. » [Sourate La Table Servie (5) verset 6]

 

Le deuxième type d’eau: L’eau déjà utilisée

C’est l’eau récupérée à la suite des ablutions ou d’une lotion, elle est considérée comme l’eau générale et à le même statut, tenant compte de son origine lorsqu’elle était purifiante puisque aucune preuve ne permet d’enlever sa qualité purifiante. Cet avis est renforcé par le hadith de Rubaye’ bint M’uawadh décrivant les ablutions du Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui), elle a dit : « Puis il a essuyé sa tête avec le peu d’eau restant dans ses mains lors de ses ablutions. » Ahmad et Abou Daoud ont rapporté ce hadith, selon la version de Abou Daoud : « Le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui), lors de ses ablutions a essuyé sa tête avec le peu d’eau restant dans ses mains. »

D’après Abou Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui) : « II a rencontré le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) dans une rue de Médine et comme Abou Hurayra était en état d’impureté, il s’est absenté pour faire sa lotion sans même saluer le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui). Lorsqu’il revint, le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) lui dit :

« Où étais-tu, Abou Hurayra ». Il répondit : « J’étais en état d’impureté et j’avais honte de parler avec vous tant que j’étais en état d’impureté. » Le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) lui a dit: « Gloire à Allah Exalté, Le croyant ne souille pas. » Ce hadith est rapporté par Al Jama’a.

La preuve tirée de ce hadith est que : Si le croyant ne souille pas, il n’y a pas lieu de dire que l’eau perde sa qualité purifiante lorsqu’elle touche le croyant, car il s’agit d’un contact entre deux matières pures et cela n’a aucun effet négatif.

Ibn Al Mundhir a dit : « On a rapporté d’après ‘Ali, Ibn ‘Omar, Abou Umama, ‘Atâ’, Hasan, Makhul et Nakh’y qu’ils ont dit à propos de celui qui oublie d’essuyer sa tête et trouve quelques gouttes d’eau, restées dans sa barbe, alors cette eau lui suffit pour s’en essuyer la tête. » Puis il a ajouté: « Cela prouve qu’ils considèrent l’eau déjà utilisée comme étant toujours purifiante ».

En effet c’est mon avis personnel, et il est adopté selon une certaine version par le maddhab de Malik et celle de Shafi’i. Ibn Hazm a dit que c’est la doctrine de Sufyan Al Thawry, de Abou Thawr et de tous les Zahirites.

 

Troisième type d’eau: L’eau mélangée à une matière pure

Comme le savon, Le safran, La farine et toute autre chose souvent détachée d’elle.

Le statut de cette eau est qu’elle est purifiante tant qu’elle garde sa qualité d’eau en général, mais si elle est privée de cette qualité de sorte qu’on ne peut pas la considérer comme de l’eau en général, elle reste pure en elle même mais devient non purifiante, Oum ‘Atiya a dit : « Le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) entra chez nous, lorsque sa fille Zaynab est morte; il a dit :

« Lavez-la à trois reprises ou cinq ou plus si cela est nécessaire, avec de l’eau et du lotus et mettez lors de la dernière lotion du camphre ou même une petite quantité de camphre. Lorsque aurez vous terminez, faites le moi savoir. » Lorsque nous eûmes terminé, nous lui fîmes savoir, II nous donna alors son izar en disant :

« Couvrez-en son corps. » Ce hadith est rapporté par la plupart des ‘Ulémas. On sait bien que le mort ne peut être laver qu’avec ce qui est valable comme purifiant pour le vivant. D’après un autre hadith transcrit par Ahmad, Nasa i et Ibn Khuzayma, Oum Hani a dit : « Le Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) s’est lavé avec Maymuna en puisant de la même bassine: c’était une grande écuelle où étaient collés quelques restes de pâte. » Dans les deux hadiths: l’eau est mélangée avec d’autres matières, sans atteindre le degré au-delà duquel la qualité d’eau purifiante lui est retirée.

 

Quatrième type: L’eau touchée par une souillure

II y a deux cas:

- Le premier :

Si la souillure change le goût, la couleur ou l’odeur de l’eau, dans ce cas, il n’est pas permis de se purifier avec cette eau par unanimité. On a rapporté cela d’après Ibn Al Mundhir et Ibn Al Mulaqqin.

- Le second:

Si l’eau conserve sa qualité générale: c.à.d. qu’aucune de ses trois qualités n’est changée, dans ce cas, elle est à la fois, pure et purifiante peu importe la quantité, petite ou grande. On en donne pour preuve le hadith rapporté par Abou Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui) qui a dit : « Un jour un bédouin a uriné dans un endroit de la mosquée. Comme les gens l’ont grondé, le Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a dit: « Laissez-le tranquille et versez sur son urine – c’est-à-dire sur la place souillée – un seau d’eau. Vous êtes envoyés pour faciliter les choses et non pas pour les compliquer.» ». Ce hadith est rapporté par la plupart des ‘Ulémas à l’exception de Mouslim. Mentionnons également le hadith de Abou Sa’id Al Khoudri (qu’Allah soit satisfait de lui) qui a dit : « On a dit : Ô Messager d’Allah, pouvons nous nous servir de l’eau du puits nommé «Bouda’a»pour faire les ablutions ?». Le Messager d’Allah Exalté (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a répondu :

« L’eau est purifiante et rien ne la souille. » Ce hadith est rapporté par Ahmad, Shafi’i, Abou Daoud, Nasa i et Tirmidhi qui l’a considéré comme bon. Ahmad a dit : « Le hadith du puits de Bouda’a est authentique. Yahya Ibn Ma’in, et Abou Muhammad Ibn Hazm l’on authentifié. C’est aussi l’avis de Ibn ‘Abbas, Abou Hurayra, Hasan Al Basri, Ibn Mousayyib, Ikrima, Ibn Abou Layla, Thawry, Daoud le Zahirite, Nakh’y, Malik et d’autres. Ghazayi a dit : « J’aurais beaucoup souhaité que la doctrine de Shafi’i au sujet du statut de l’eau soit identique à celle de Malik.».

Quant au hadith de ‘Abdullah Ibn ‘Omar (qu’Allah soit satisfait d’eux) : Le Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

« Si la quantité de l’eau dépasse le contenu de deux jarres, elle ne porte pas de souillure. » Ce hadith est rapporté par les cinq, il y a une perturbation dans son énonciation et sa chaîne de transmission. Ibn ‘AbdalBar a dit dans son livre «Al Tamhid» : « Ce que Shafi’i a dit à ce propos est faible et incertain ».

 

Le Sour

(Le Sour : Le reste d’un boisson dans un récipient)

 

Le Sour. C’est ce qui reste dans un récipient lorsqu’on boit.

Il y a différents types de Sour :

 

1 – Le Sour de l’être humain

(L’eau restante suite à son utilisation par un être humain)

Cette eau est pure quelque soit le buveur: un musulman, un mécroyant, une personne en état d’impureté ou une femme ayant ses menstrues. Quant à ce que Allah Exalté (Le Très Haut) a dit :

« Certes les polythéistes sont impurs. »

La souillure ici est morale, du point de vue qu’ils croient en tout ce qui est vain, et qu’ils ne se gardent pas des impuretés et des souillures, cela ne signifie pas que leurs êtres et leurs corps sont impurs. En effet, les polythéistes, au début de l’Islam, fréquentaient les musulmans, leurs envoyés et leurs délégations venaient voir le Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) et entraient dans sa mosquée sans qu’il n’ait jamais ordonné de laver les choses qu’ils ont touché par leurs corps. ‘Aïcha (qu’Allah soit satisfait d’elle) a dit : «Je buvais dans un récipient lorsque j’avais mes menstrues, puis je le passais au Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) qui buvait à son tour en mettant ses lèvres où j’avais mis les miennes.» Ce hadith est rapporté par Mouslim.

 

2 – Le Sour de l’animal licite à manger

L’eau restante est pure, car la salive d’un tel animal provient d’une viande pure, alors il aura le même statut que la viande. Abu Bakr Ibn Al Mundhir a dit : « Les ‘Ulémas se sont mis tous d’accord sur le fait que l’eau restante, après un animal dont la viande est licite peut servir pour boire et faire les ablutions. »

 

3 – Le Sur du mulet, de l’âne, des bêtes féroces et des rapaces

Cette eau est pure selon le hadith de Jabir (qu’Allah soit satisfait de lui) qui a rapporté qu’on a demandé au Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) : « Est-ce qu’on peut se servir de l’eau restante après les ânes pour faire les ablutions ? » Il (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a répondu :

« Oui, vous pouvez aussi vous servir de l’eau restante après tous les animaux féroces. » Ce hadith est rapporté par Shafi’i, Darqutni et Bayhaqi, qui a dit : « Il est rapporté par plusieurs chaînes, qui seront fortes toutefois assemblées et comparées. »

D’après Ibn ‘Omar (qu’Allah soit satisfait d’eux), Le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui), est sorti la nuit pour un voyage [avec ses compagnons]. Ils sont passés près d’un homme assis près de son bassin. ‘Omar (qu’Allah soit satisfait de lui) lui a demandé : « Est-ce que les bêtes féroces ont lapé cette nuit dans ton bassin ? » Le Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) dit alors :

« 0 propriétaire du bassin Ne lui répond pas, car il est prétentieux ! A ces bêtes ce qu’elles ont emporté dans leurs ventres [c'est-à-dire l'eau qu'elles ont bue] et à nous de nous servir du reste pour notre boisson et notre purification. » Darqutni a rapporté ce hadith. Selon une autre version rapportée D’après Yahya Ibn Sa’id : « ‘0mar est sorti avec un groupe parmi lequel il y avait ‘Amr Ibn Al ‘As. Arrivé près d’un bassin, ‘Amr demanda : « Ô propriétaire du bassin, Est-ce que les bêtes féroces s’abreuvent à ce bassin. » ‘Omar dit alors: « Ne nous le dit pas, car nous surprenons les bêtes féroces près des sources d’eau comme elles nous surprennent. » Malik a rapporté ce hadith dans son livre Al Mouwatta.

 

4 – Le Sour de la chatte.

Le Sour de la chatte est pur, d’après ce que Kabcha bint Ka’b a rapporté, alors qu’elle était sous la tutelle d’Abou Qatada qui est venu lui rendre visite. Kabcha lui a apporté à boire, une chatte est venue laper de l’eau et Abou Qatada a attendu jusqu’à ce qu’elle ait terminé. Kabcha dit alors après avoir vu que je le regardais faire :

« Est-ce que tu t’étonnes ma nièce? Le Messager d’Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

« Les chattes ne sont pas impures, car elles sont domestiques.» Les cinq ont rapporté ce hadith. Tirmidhi a dit : Ce hadith est bon et authentique, Boukhari et d’autres l’ont considéré comme authentique.

 

5 – Le Sour du chien et du porc.

Le Sour d’un chien ou d’un porc est impur, et il faut l’éviter. Quant au Sour du chien cela est du au Hadith rapporté par Boukhari et Mouslim D’après Abou Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui) qui a dit : Le Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

« Si un chien boit dans le récipient de l’un d’entre vous, il devra le laver sept fois. »

Selon une autre version rapportée par Ahmad et Mouslim :

« La purification d’un récipient utilisé par un chien se fait par sept lavages consécutifs dont le premier avec du sable

Quant au Sour du porc, il est impur à cause de la souillure et la saleté de l’animal.

Publié par alyaman dans Non classé | Pas de Commentaires »

25-04-2011

L’Islam n’est pas une nouvelle religion, mais la meme vérité (le meme message), que Dieu a révélé à travers tous Ses Prophètes à l’humanité entière. Pour plus d’un cinquième de la population mondiale, l’Islam représente une religion ET un mode de vie à part entière. Les Musulmans suivent une religion de paix, miséricorde et de pardon, et la majorité n’a rien à voir avec les evenements très graves qu’on a associé à leur foi.

Islam

Publié par alyaman dans Non classé | Pas de Commentaires »

25-04-2011

 pdf Qui est le Dr Al-Qardâwi

Publié par alyaman dans Non classé | Pas de Commentaires »

25-04-2011

Le Guide de la Zakat Al Maal

Publié par alyaman dans Non classé | Pas de Commentaires »

25-04-2011

3 000 HADITHS ET CITATIONS CORANIQUES

3 000 HADITHS ET CITATIONS CORANIQUES pdf 3 000 HADITHS ET CITATIONS CORANIQUES

Publié par alyaman dans Non classé | Pas de Commentaires »

25-04-2011

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.

Publié par alyaman dans Non classé | 1 Commentaire »

Jésus est la vie |
Cloud |
AURA ET ÉVOLUTION |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | VIENS A JESUS
| FAHALALAN'NY AHLOL BAIT (AS)
| oliacephas